TRANSFÉRER SON ENTREPRISE, « PAS UNE SIMPLE AFFAIRE »

Par : Éric Faucher ( Juillet 2017 )
À LA UNE
AFFAIRES

Au cours des prochaines années, nous verrons de plus en plus d’entreprises changer de main. Plusieurs fondateurs et propriétaires, pour qui ce n’est pas nécessairement facile de passer le flambeau, en sont rendus à profiter des fruits de leur dur labeur. 

Le transfert peut s’effectuer de différentes manières : soit de façon intergénérationnelle, soit à un gestionnaire ou un employé de l’entreprise, soit un mélange de ces deux options, ou encore par la vente à un tiers.  Cette transmission, qui a pour but d’assurer la pérennité de l’entreprise, s’échelonne sur plusieurs années. Il est donc primordial de prévoir une démarche structurée avec des échéanciers clairs et réalistes. Il faut bien définir le rôle des principaux intervenants.  Ainsi les problèmes seront évités et il sera plus facile de faire face aux imprévus.

Dans le cas d’une transaction d’envergure comme celle-là, il est important d’être bien entouré. La plupart des entrepreneurs savent ce qu’ils veulent faire, mais ne savent pas comment le faire. Il faut donc faire appel à des professionnels qui leurs serviront de guide tout au long du processus. Parmi ceux-ci, il y a bien entendu le conseiller financier.

Le conseiller financier est en mesure, à la lumière des informations qu’il détient sur son client, d’établir une planification qui répondra aux besoins financiers du ou des futurs retraités. Il travaillera de concert avec d’autres professionnels comme par exemple, un avocat, un fiscaliste et un comptable pour ne nommer que ceux-ci.

L’une des tâches sera de déterminer la valeur « réelle » de l’entreprise qui ne correspond pas souvent à la valeur « espérée ».  On doit aussi s’assurer d’optimiser la valeur nette du transfert. Le conseiller financier sera également là pour établir une planification personnelle et professionnelle avec le ou les acquéreur(s) de l’entreprise. Il se fera un devoir de faire un suivi rigoureux à chacune des étapes du transfert ainsi qu’après le transfert.

Le but premier de votre conseiller est de vous aider à faire de votre projet un succès.

Ce document contient des renseignements de nature générale seulement. Son but n’est pas de fournir des conseils juridiques, fiscaux ou de placements personnalisés, ni d’inciter le lecteur à acheter des titres. M. Éric Faucher estle seul responsable du contenu. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet ou sur toute autre question financière, veuillez communiquer avec lui.

 

 

Transférer son entreprise,  « pas une simple affaire »