TOYOTA C-HR 2018 OU LE STYLE AU SERVICE DE L’USAGE

Par : Marc Bouchard ( Avril 2017 )
À LA UNE
SPORTS & VÉHICULES

Quand on a dévoilé le Toyota C-HR dans sa première mouture, les amateurs de voitures stylées ont été conquis. Le petit multisegment affiche assurément une personnalité unique et une allure moderne qui ne laisse personne indifférent. Et voilà que le Toyota CH-R fait son entrée chez les concessionnaires et il a conservé son allure unique.

Même si on a noté une grande amélioration au cours des derniers mois, le style n'a pas toujours été une caractéristique forte de Toyota, mais le C-HR et la nouvelle Prius notamment font mentir cette affirmation. Le petit C-HR a son propre style qui lui confère une allure nerveuse et sportive. Il a conservé une grande partie de l’allure radicale de la voiture conceptuelle, y compris son toit abaissé, ses angles aigus et ses lignes de caisse affirmées. 

Le nom C-HR représente Coupe-High Rider et les designers ont déclaré qu'il était destiné à combiner des éléments d'un coupé et d'un VUS. La ligne de toit qui s’incline rapidement et les poignées de porte arrière cachées confirment la vocation de coupé, mais les ingrédients de VUS sont moins évidents. Oui, il est un peu surélevé, plus qu'une voiture traditionnelle, met en évidence des roues de 18 pouces et des pare-chocs robustes, mais l’absence d’un rouage intégral dans la liste des options nous fait plutôt penser à un hatchback haut sur pattes qu’à un véritable VUS.

Le seul groupe motopropulseur du C-HR est un moteur à quatre cylindres de 144 chevaux et 2,0 litres qui entraîne les roues avant grâce à une transmission automatique à variation continue. Les décollages sont adéquats, mais la CVT fait le boulot et se fait rapidement oublier, affirme le constructeur.

Le mode Sport rend le C-HR plus sensible et maintient le régime moteur plus élevé pour une meilleure accélération. Il ouvre également la direction pour une sensation de conduite plus importante. Avouons-le, on est un peu jaloux des Japonais qui se voient proposer le C-HR disponible avec un moteur à turbocompresseur et une traction intégrale, une combinaison qui aurait un grand succès chez nous

Le dynamisme général sur route promet d’être agréable à défaut d’être véritablement sportif. La direction jumelée aux suspensions permet une conduite précise et tout a été réglé pour assurer une randonnée confortable, ont affirmé les designers.

Dans la cabine

Ouvrez la porte et vous aurez accès à un habitacle moderne. L'écran tactile standard de 7 pouces se trouve au milieu du tableau de bord et a une apparence de tablette électronique, mais il n’est pas aussi complet qu’on le souhaiterait. Le système multimédia comprend un port USB, une prise auxiliaire et une connectivité Bluetooth, mais ne propose pas des fonctionnalités comme Apple CarPlay et Android Auto, ni la navigation. Soyons cependant sincères, pour le moment, rares sont les vrais utilisateurs de ces systèmes pour téléphones intelligents.

L’ambiance à l’intérieur est cependant spectaculaire. L'habitacle mélange des surfaces de plus haut niveau (plastique bien rembourré sur le tableau de bord) avec des zones plus économiques (couvercle de la console centrale), mais quelques composants se combinent pour faire apparaître un motif de diamant subtil. On le retrouve aussi moulé dans le panneau de la porte ainsi que sur de nombreux contrôles sur le panneau et le volant, également en forme de diamant.

Évidemment, en raison de sa petite taille, l’espace de chargement n’est pas exactement aussi vaste qu’on pourrait l’espérer d’un utilitaire sport, mais ceci étant dit, la hauteur de cet espace permet quand même d’y insérer tout ce que la petite famille aura besoin.

La grande qualité de ce Toyota CH-R, c’est son dynamisme de conduite. Son empattement court favorise une maniabilité urbaine d’exception et même s’il n’est pas le plus puissant de sa catégorie, il est suffisamment nerveux pour affronter tous les concurrents.

Le style est unique, le prix relativement abordable (il se détaille moins de 25 000 $ en prix de base) et la conduite agréable. Nul doute, Toyota fait un pas dans une nouvelle direction avec ce véhicule qui va faire jaser au cours des prochains mois.

Fiche technique :

Moteur : 4L 2,0 litres

Puissance : 144 chevaux

Couple : 139 lb-pi

Transmission : automatique variation continue

Rouage : traction

 

 

 

Toyota C-HR 2018 ou le style au service de l’usage