MAG2000 A TESTÉ : LE MICROBLADING CHEZ CINDY JACQUES

Par : Marie-Michelle Plante ( décembre 2016 )
À LA UNE
TENDANCES

Je suis bien au fait des soins de qualité qu’offre Cindy de Cindy-Jacques Soin Pieds-pose Ongles et je n’ai pas hésité à la rencontrer pour subir un traitement de microblading.

 

Cindy m’a d’abord expliqué de quoi il s’agit. Le microblading est une pigmentation des sourcils que l’on effectue à l’aide d’un stylo et d’aiguilles très fines. La technique originaire du Japon  donne un résultat des plus naturels. Il a fallu prévoir environ deux heures pour un traitement, le temps de m’expliquer ce qu’il en était, de choisir la couleur en fonction de celle de mes sourcils.

 

Cindy m’a aussi demandé  de compléter un questionnaire santé et elle s’est assurée que je lui avais fait part de ce que je souhaitais réellement. Avant de procéder au traitement, Cindy m’a rappelé qu’une retouche serait sûrement nécessaire pour stabiliser la couleur des sourcils. 

 

On associe le microblading au maquillage permanent. Il y a, toutefois, une différence. Le microblading donne un résultat plus naturel, car les traits de crayon sont plus fins. On redessine le sourcil en poil à poil pour un effet 3D. L’effet semi-permanent permet de modifier la couleur, la forme et l’épaisseur du sourcil, avec le temps, pour suivre l’évolution du visage. Les traits restent délicats et cela donne un effet poil à poil beaucoup plus naturel.

 

Nous avons choisi ensemble la couleur et avons discuté de la forme à donner à mes sourcils pour rehausser l’éclat de mon regard. Cindy a aussi pris les mesures appropriées en tenant compte de la forme de mon visage pour en arriver à un résultat optimal et elle m’a informé que la couleur s’estomperait, mais ne changerait pas.

 

Le traitement n’est pas douloureux ; je le craignais. Cindy m’a rassurée avant de commencer. Après le traitement, on peut s’attendre à de petites rougeurs qui disparaissent en quelques jours. À la maison, je me suis assurée d’appliquer une crème régulièrement pour aider à la guérison, m’assurer que les sourcils ne dessèchent  pas et maximiser les résultats du traitement.

 

J’ai revu Cindy quatre semaines plus tard pour quelques retouches. Certains poils des sourcils peuvent pâlir. C’est normal et il est facile d’y remédier. Enfin, je suis retournée voir Cindy quelques semaines plus tard. Elle m’avait bien avisée que des retouches pourraient être nécessaires encore à cette troisième visite. Eh bien, non. Tout était parfait.

 

J’ai apprécié le professionnalisme de Cindy qui a pris le temps de répondre à toutes mes questions et de m’expliquer clairement le procédé du microblading. Je suis enchantée du résultat et je vous invite à prendre rendez-vous avec Cindy, à Disraeli, pour une consultation et pour un traitement.

 

MAG2000 a testé : Le microblading chez cindy jacques