LA STÉRILISATION ANIMALE

Par : Dre Valérie Côté ( Mars 2016 )
À LA UNE
MIEUX-ÊTRE

À l’achat d’un nouvel animal de compagnie, il est important de prévoir sa stérilisation dès le début. Un problème de surpopulation animale sévit présentement au Québec. Les animaux errants se font de plus en plus présents et propagent des maladies importantes ainsi que des parasites et causent des blessures. 

Les SPA et les refuges débordent d’animaux abandonnés et la grande majorité sera euthanasiée faute de budget et de familles adoptives. La ville de Montréal, désireuse d’aider au problème de surpopulation animale, mettra en place une nouvelle loi en 2018 qui obligera tout propriétaire de chats ou de chiens à les faire stériliser. Par exemple, une chatte non stérilisée peut donner une douzaine de chatons par année. Après 4 ans, si les chatons ne sont pas stérilisés, jusqu’à vingt mille chats pourraient naître.

Toutefois, ce n’est pas qu’un problème de surpopulation. Les risques pour la santé de votre animal seront plus élevés s’il n’est pas stérilisé. Les femelles sont régulièrement atteintes de tumeurs mammaires et d’infections graves de l’utérus qui mettent leur vie en danger. Si elles se font accoupler, elles peuvent subir des complications sérieuses pendant la gestation ainsi qu’à la mise-bas et nécessiter une césarienne d’urgence. Les gestations fréquentes sont très difficiles pour leur corps et diminuent ainsi considérablement leur longévité. 

Pour les mâles, la castration diminue significativement les maladies de la prostate. Les comportements indésirables sont également plus fréquents chez les animaux intacts. Les chattes peuvent miauler sans arrêt, uriner à l’extérieur de la litière et fuguer dehors. Notons d’ailleurs que les chattes sont en chaleur aux deux semaines et cela dure environ une semaine. Les matous vont marquer leur territoire avec une urine qui sent très fort et auront plus tendance à se battre. Les chiennes auront des saignements et leur comportement changera. Les chiens seront plus difficiles à rendre propres et risquent aussi d’être plus agressifs. Les risques de fugues sont d’autant plus importants. 

Il est donc très important de stériliser les femelles avant leurs premières chaleurs qui arrivent vers l’âge de six mois pour les chattes et entre sept et dix mois pour les chiennes. Les mâles seront également castrés avant la maturité sexuelle. Trop d’animaux sont abandonnés ou euthanasiés en raison de la facilité de s’en procurer, alors pensez à la stérilisation.

La stérilisation animale