JOHAN THEORIN : « L’HEURE TROUBLE »

Par : Pierre Fantinato ( Mars 2016 )
À LA UNE
ÉVASION

L’heure trouble est le premier roman de  l’auteur Johan Theorin. Son polar est vite devenu un bestseller en Suède et a été traduit en vingt-cinq langues. Johan Theorin récidive en 2008  avec  L'Écho des morts et remporte à nouveau le Prix du meilleur roman policier suédois et le Prix Clé de verre. Le Sang des pierres paraît en 2010 et Froid mortel, en 2011. Quatre premiers romans pour lesquels l’auteur a choisi l’île d’Öland, en Suède, pour y situer ses intrigues.

 

Gerloff Davidsson ressasse depuis le tout premier jour chacun des événements qui ont suivi la disparition de Jens, son petit-fils. La mère de l’enfant, Julia, l’avait laissé à la garde de ses grands-parents. Jens a quitté la maison pour ne jamais revenir. La  police a conclu que j’enfant a glissé le long d’une falaise et que la mer a emporté son corps à tout jamais. 

Mais vingt ans plus tard, Gerloff reçoit par la poste une des deux sandales que Jens portait le jour de sa disparition. Pourquoi ? 

L’Île d’Öland cache de multiples secrets. Est-ce vraiment le corps de Nils Kant qui est inhumé dans le cimetière de la petite communauté de l’île ? Quel est ce fameux trésor que deux soldats allemands auraient amené avec eux sur l’île pendant la guerre et que Nils aurait caché ?

Comment expliquer que Martin Malm, un simple marin sans le sou, ait pu créer sa propre compagnie maritime et faire traverser ses bateaux jusqu’en Amérique du Sud ?

Gerloff décide de fouiller le passé et tente de faire le lien entre la disparition de Jens, la mort des deux Allemands, la soudaine fortune de Martin Malm, la fuite de Nils Kant…  

Réussira-t-il  là où la police a failli ? Julia pourra-t-elle enfin faire la paix avec le jour où sa vie a basculé ? Et Lennart Henriksson, lui aussi victime du passé… Que lui réserve l’avenir ?

Il faudra lire jusqu’à la toute fin L’Heure trouble pour que se lève enfin le voile sur toutes ces questions.

Johan Theorin : « L’heure trouble »