ALCOMALT ET SPIRITEUX… COMMENT LES DIFFÉRENCIER ?

Par : Caroline Leclerc ( Juillet 2017 )
À LA UNE
ÉVASION

Avec l’arrivée du temps chaud, quoi de plus agréable que de se réunir entre amis pour siroter son « drink » préféré. L’arrivée en épicerie et dépanneur des alcomalts nous en favorise l’accès.

Les recherches pour ces différents produits ont débuté il y a plusieurs années. Pour certaines compagnies, ca remonte même à septembre 2005. Beaucoup de ces produits sont développés au Québec par des œnologues et des spécialistes en technique de brassage. On est donc en droit de s’attendre à un goût fin, de grande qualité.

Pour définir les alocomalts, ce sont des boissons brassées à base de malt qui reproduisent assez fidèlement le goût des spiritueux. Dans ces recettes, le malt y remplace le rhum, la vodka ainsi que le gin présents dans les spiritueux.

L’alcomalt a un pourcentage d’alcool moins élevé que le produit d’origine. C’est d’ailleurs pour cette raison que les dépanneurs et les épiceries ont le droit de les distribuer.

Il y a une sorte pour chacun de vos goûts. Si vous aimez les bières aromatisées, tentez plus votre chance vers les Bud Light Lime, Bud Light Lime-A-Rita et les Madjack.  Si c’est le vin qui vous attire, la sangria de Pepito saura vous plaire. Vous optez plus vers les boissons de style « cooler », alors vous aurez l’embarras du choix.  Palm Bay, Smirnoff, Okanagan, Mikes, Poppers ou encore Bacardi Breezer pour ne nommer que ces sortes. Pour ce qui est des prix, il y en a pour tous les budgets.

Prenez le temps de faire la tournée de l’étalage des produits saisonniers dans votre supermarché et vous serez alors en mesure de constater la diversité, mais aussi la qualité des produits disponibles.

Il ne manque que quelques amis pour faire de votre week-end un congé mémorable.

Bon été !

Alcomalt et spiriteux… Comment les différencier ?